AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
△ MIROIR : Jamie Dornan.
△ LETTRES ENVOYÉES : 204
△ POINTS : 877
△ VALISES POSÉES LE : 27/08/2014
△ PSEUDO : bloodstream.
△ CRÉDITS : KORDEISM & tumblr.

MessageSujet: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Jeu 5 Mar - 21:55


« i wish that i could wake up with amnesia »
 

   
Anton Swann Bowman

 

   
surnoms : Anton n'a pas de surnoms. Il ne déteste pas spécialement ça, mais personne ne lui en a jamais donné. On l'appelle souvent Bowman par contre. △ ville de naissance : Chicago. △ date de naissance : 15 Janvier 1982 △ âge : 32 ans △ statut financier : Moyen et stable. Il arrive à joindre les deux bouts même s'il ne roule pas sur l'or. △ statut social : Célibataire depuis des années. La mère de Seth l'a laissé élevé leur fils seul. △ orientation sexuelle Hétérosexuel. △ métier/études : Écrivain à succès △ depuis combien de temps vis-tu à glenwood springs : 6 ans. △  signe particulier : Il fait passer son fils pour son frère et ne l'a dit à personne. △ qualités : Persévérant, doux, attentif, bosseur, franc, posé, calme, prudent. △ défauts : Possessif, jaloux, susceptible, perfectionniste, direct, têtu, pointilleux, pessimiste. △ avatar : Jamie Dornan △ groupe : Eté indien △ crédits : Tumblr
pourquoi êtes vous à glenwood springs ? Anton est à Glenwood Springs en partie à cause de sa notoriété. Il y a six ans, il a été harcelé pendant plus d'un an par une jeune femme qui pensait être reliée à Anton d'une manière ou d'une autre. Il a donc changé de ville pour éviter de se faire poursuivre encore par cette folle alliée. Anton est sûr d'avoir pris la bonne décision, pour protéger son fils. Cela fait maintenant six ans qu'ils sont dans la ville et ils se sont bien intégrés.
   -----------------
   quelles sont les tics et manies de votre personnage ? Anton est quelqu'un de très perfectionniste et maniaque. Sa maison est rangé d'une telle façon que si un objet boude de place de quelques centimètres, il le voit. Il a souvent un chewing-gum dans la bouche pour détresser. Il fume presque un paquet par jour et ne boit que très rarement. Il court tous les matins et prend une bonne douche chaude après son effort. Quand il est embêté par une situation, il se frotte l'arrête du nez et se passe la main devant le visage. Il est allergique au pollen et prend des cachets au printemps et à l'automne sous peine d'avoir les yeux rouges et le nez coulant.
   -----------------
   avez vous subit la tornade ? vos proches ? développez votre Anton et Seth sont arrivé à Glenwood Springs il y a six ans et donc oui, l'année dernière, ils ont subi la tornade. Heureusement, leur maison est resté debout bien que tout un côté où se trouvait les chambres s'est effondré. Depuis, la maison a été reconstruire et ils peuvent y vivre. Pour leurs proches, c'est compliqué. Certains on subit de grandes pertes alors que d'autres sont indemnes. Cependant, ils ont tous eu plus ou moins des dégâts matériels.

   

   
« moi, c'est bloodstream »
prénom : Marion/bloodstream âge : 21 ans . △ pays : France. △ comment as-tu connu le forum ? Par Bazzart j'imagine, je me souviens plus. △ comment le trouves-tu ? Si je reste... c'est que je m'y plais. △ fréquence de connexion : 7/7jrs. △ personnage inventé ou scénario : inventé. △ mot de la fin : Je vous aime .

   
Code:
<tk>JAMIE DORNAN</tk> △ <ps>Anton S. Bowman</ps>
   


   
fiche de plumyts


Dernière édition par Anton S. Bowman le Lun 9 Mar - 23:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
△ MIROIR : Jamie Dornan.
△ LETTRES ENVOYÉES : 204
△ POINTS : 877
△ VALISES POSÉES LE : 27/08/2014
△ PSEUDO : bloodstream.
△ CRÉDITS : KORDEISM & tumblr.

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Jeu 5 Mar - 21:55


« une phrase qui déchire »

   
« Salut toi, t’es nouvelle par ici ? Je t’ai jamais vu avant. » La petite leva la tête vers le garçon qui lui parlait. Il la regardait par-dessus la clôture de son jardin. Il était en équilibre sur une chaise qu’il avait amené près de la clôture lorsqu’il avait entendu du bruit. Il devait faire attention à ne pas tomber parce que là, il se ferait très mal. « Non je suis pas nouvelle. J’ai toujours habité ici mais comme j’étais malade, je pouvais pas trop sortir de chez moi. » Il comprenait mieux maintenant pourquoi il n’avait jamais vu son visage avant. « Je m’appelle Anton et toi c’est quoi ton prénom ? » « Moi c’est Lydia. » Un immense sourire apparut sur le visage du petit Anton tandis qu’il regardait la petite se lever. « Tu vas rester encore longtemps comme ça ? Tu risques de tomber. Pourquoi tu vas pas demander à tes parents si tu peux venir jouer avec moi ? » Déjà à neuf ans, Lydia savait ce qu’elle voulait et ce qu’elle ne voulait pas. Anton descendit à une vitesse folle de la chaise, manquant de tomber, avant de se précipiter chez lui. Il demanda alors la permission d’aller jouer avec la petite voisine. Permission qu’il obtint s’il promettait d’être correct et poli. Après cette promesse faite, le garçon courut jusqu’à Lydia. « J’ai le droit de jouer avec toi. Mais faut que je sois correct et poli. » Il répétait bêtement tout ce que ses parents lui avaient dit de faire. Un sourire s’empara de leurs lèvres et les deux enfants se mirent à jouer pendant des heures. Leur amitié commença de cette manière… Ils ne pensaient pas qu’elle se transformerait en amour réciproque.

Les années passèrent et Lydia et Anton grandirent. Leur amitié se développa et ils devinrent inséparables. L’un comme l’autre avait commencé à révéler d’autres sentiments que de l’amitié. Alors, ce fut comme une évidence qu’un beau soir, Anton embrassa Lydia sur le pas de sa porte alors qu’il la raccompagnait après un cinéma. Le voisinage s’était accordé pour dire que ce n’était pas une coïncidence s’ils s’étaient mis en couple. Ils allaient tellement bien ensemble qu’on aurait dit qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Ils vécurent beaucoup de choses ensemble et beaucoup de première fois. Et puis comme dans tous les couples, des disputes éclatent, des nouvelles nous tombent sur le coin du nez. Lydia et Anton n’étaient pas du tout préparés à ce qui allait être un complet changement dans leur vie. Anton se souviendrait toute sa vie de ce jour magique pour lui et un peu moins pour Lydia. Elle était arrivée en pleurs devant lui avec à la main une sorte de bâton blanc. « Je suis enceinte Anton ! » Ces quelques mots avaient eu l’effet d’un électrochoc pour le jeune homme qui s’était levé d’un bond et avait enlacé sa copine. La joie pouvait se lire sur son visage. « Arrête !! Je ne veux pas le garder. Je veux pas devenir maman à seize ans. » Cette remarque fut comme une douche froide pour le futur papa. Il ne comprenait pas comment Lydia pouvait réagir comme ça. Ce bébé était quand même le fruit de leur amour. « Mon cœur, je sais que ton rêve n’est pas d’avoir un bébé si jeune, mais il est là maintenant, tu ne peux pas juste comme ça tuer le fruit de notre amour. C’est notre enfant, la chair de notre chair, le sang de notre sang. Oui nous sommes beaucoup trop jeunes pour être parents. Mais maintenant qu’il est là, je me projette en tant que papa et je suis le plus heureux des hommes. » Après quelques secondes de réflexion, Lydia accepta de terminer sa grossesse et donna naissance à un magnifique garçon, qu'ils nommèrent Seth.

« Aller pousse mon cœur tu peux le faire. Notre fils va bientôt arriver. » Lydia avait réveillé Anton en pleine nuit pour lui dire qu’elle avait perdu les eaux et maintenant, ils se retrouvaient à l’hôpital où la jeune femme poussait depuis quelques minutes déjà sans que leur fils ne montre le bout de son nez. La future maman était en nage et son visage était écarlate. Elle serait tellement la main de Anton qu’il ne sentait plus le sang circuler à l’intérieur. « Ta gueule Anton. C’est ta faute si je suis en train d’agoniser sur la table d’accouchement. Plus jamais tu me toucheras, tu entends plus jamais. » Lydia fut coupée dans son élan par un cri de douleur dû à une contraction. Elle maudissait son petit ami de lui avoir demandé de garder leur bébé. « Putain de merde, mais tu vas sortir oui ! Je te préviens, t’as intérêt à t’en occuper s’il pleure toutes les nuits. Il est déjà en train de me déchirer le vagin alors pas question que je me lève pour le nourrir. » Les sages-femmes, infirmières et le gynécologue regardèrent avec incrédulité Lydia. Elle n’avait absolument pas la fibre maternelle. Leurs regards passèrent ensuite sur Anton qui essayait de ne pas montrer que les propos de la femme qu’il aimait lui faisaient mal. Elle pourrait être plus sympathique et moins vulgaire. Il ne lui répondit d’ailleurs pas préférant se focaliser sur la douleur qu’il ressentait à la main. Vingt minutes plus tard, Seth se montrait enfin et ce fut Anton qui l’eut le premier dans ses bras. Il le passa après à Lydia qui fit la tétée d’accueil avant de tomber de sommeil.

Deux mois après la naissance de Seth, Lydia avait disparut du jour au lendemain. Anton avait essayé de se persuader qu'elle resterait, qu'elle l'aimerait assez pour s'occuper de son fils. Mais il avait tord puisqu'un beau matin, Anton avait découvert une lettre dans le salon signé de la main de Lydia. Il se souviendrait toujours de ce qu’elle disait.

Cher Anton,

Je m’en vais. Je ne peux plus supporter cette vie de famille que tu essaies de me faire vivre depuis deux mois. C’est ton rêve pas le mien. J’ai décidé de suivre ce que mon cœur me disait et être mère ne fait pas partie de mon avenir ni même de mes rêves. Je pars, je ne sais pas encore où, mais je suis mes parents dans leur quête d'aventure.

Je t’aime, ne n’oublie jamais. Seulement, je ne t’aime pas assez pour abandonner ma liberté pour m’occuper de Seth. Je sais que tu lui diras la vérité et que même un jour, lorsqu’il sera plus grand et en mesure de comprendre, tu lui montreras la lettre. Je sais que tu t’en occuperas bien et qu’il ne manquera jamais de rien.

Je t’embrasse,
Lydia.


Anton était resté abasourdi pendant quelques temps avant de se rendre compte qu’il s’en était douté depuis le début. Lydia n’était pas faite pour être mère. Il regarda Seth qu’il avait dans les bras. « T’inquiète pas bonhomme, je vais bien m’occuper de toi. Papa sera toujours là pour toi. Je t’aime crapaud. » Puis, il avait serré dans ses bras son enfant en essayant de retenir ses larmes.

« Allez Seth, dépêche toi de venir ici. On s'en va. » Le petit Seth regardait son père avec la ferme intention de le défier. Il ne partirait pas de Chicago sans rien dire à personne. Il aimait trop ses amis pour les laisser sans nouvelles de lui. Même si Anton avait une bonne raison de ne pas rester dans sa ville natale, Seth n'était pas d'accord pour partir. « Je veux pas partir Papa ! Je veux rester ici. » Le père de famille leva les yeux au ciel. Il avait déjà expliqué à son fils que ce n'était pas possible qu'ils restent ici. Il était hors de question que cette détraquée le harcèle encore et mette la vie de son fils en danger. Il n'avait pas digéré encore le fait qu'elle avait trouvé son adresse et envoyé des fleurs et des jouets pour Seth. Dire qu'il n'avait pas eu peur était un euphémisme. Anton avait été effrayé pour la vie de son fils. Seth était ce qu'il avait de plus cher et pour rien au monde il ne lui ferait courir de danger.« Je sais que tu ne veux pas partir. Mais nous sommes obligés. J'ai trouvé un travail dans une autre ville... Et puis je veux pas que cette cinglée s'en prenne à toi. Alors on part c'est mieux. » Anton s'avança pour prendre son fils dans ses bras et lui embrasser le haut du crâne. « A cause d'elle, j'ai peur de te perdre. Je ne veux pas que ça arrive. Je t'aime trop pour ça. » Seth hocha la tête. Son père prenait la bonne décision. Il était maintenant prêt à prendre un nouveau départ et à quitter Chicago pour Glenwood Springs.

Cela faisait maintenant quelques années qu'ils s'étaient installés à Glenwood Springs et Anton ne savait pas ce qui lui était passé par la tête quand il avait fait passé Seth pour son frère. C'était sûrement une façon de le protéger encore plus de cette femme qui le poursuivait. On lui avait simplement demandé s'il était un membre de sa famille et il avait dit qu'il était son petit frère et qu'il devait s'occuper de lui. Il avait parlé sans réfléchir et maintenant, il ne pouvait pas revenir en arrière. Ce n'était pas le genre de chose où on pouvait dire : ''ah bah finalement, j'ai menti. Je vous présente mon fils.'' Anton pouvait critiquer la mère de son fils, mais il faisait pire. Quelle idée de faire passer son fils pour son frère. Il était venu à Glenwood Springs pour refaire sa vie et repartir à zéro mais il recommençait sa vie avec un mensonge comme base. Il était tombé bien bas. Alors qu'il entrait dans le bureau d'une dénommée Jamie Shields, il la salua. « Bonjour, je suis Anton Bowman et j'ai rendez vous avec une certaine Jamie Shields. Est-ce vous ? » « Oui c'est bien moi, asseyez-vous Monsieur Bowman. » Anton s'exécuta et prit place et posa devant lui son prochain manuscrit avant de planter son regard dans celui clair de son interlocutrice. « Monsieur Isles a prit sa retraite, alors c'est moi qui vais prendre sa suite. Vous avez amené votre nouveau manuscrit. » Anton lui tendit le paquet de feuilles. « Je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais avec Monsieur Isles, on lisait le premier jet et nous faisions des modifications ensemble pour rendre le livre parfait. » Jamie se contenta de hocher la tête et parcourra en diagonale les dix premières pages avant de le fermer et de lever les yeux vers lui. Son regard était indéchiffrable. « C'est nul ! Il faut que vous recommenciez. Ce livre est bien en dessous de ce que vous avez l'habitude d'écrire. Je suis une de vos plus grande fan, mais là, ça n'aura aucun succès. » Anton accusa le coup et ouvrit la bouche une fois, la referma et réitéra le manège une seconde fois. « Je voudrais que vous refassiez tout ça. Je vous laisse trois jours. » Elle se leva alors et lui tendit sa main et le raccompagna à la porte après lui avoir serré la main. « A dans trois jours Monsieur Bowman. » Anton regarda avec stupéfaction la porte fermée de son éditrice. C'était quoi cette femme. Elle commençait réellement à plaire à Anton.

« Seth, y en a marre que tu n'en fasses qu'à ta tête. C'est la semaine, il y a école demain alors non tu ne sors pas ! » « Comme si j'allais t'écouter. T'es pas mon père... Enfin si techniquement, mais bon comme t'as menti à tout le monde. » Depuis qu'ils étaient arrivés à Glenwood Springs, Anton faisait passer Seth pour son petit frère et non pas pour son fils et à chaque dispute, Seth ne se faisait pas prier pour le rappeler à son géniteur. « Alors t'as rien à dire. Si je veux sortir, je sors. Point final. » Anton rattrapa son fils avant qu'il ne quitte la maison. « Et tu comptes aller où comme ça ? Avec qui ? Hors de question que tu traînes avec ces voyous. » Seth s'était fait des amis peu recommandables. En effet, depuis la tornade où bon nombre de personne qu'il connaissait, avaient péri, Seth avait commencé à être amis avec des gars plus vieux que lui et pas forcément cleans. Anton avait déjà accompagné l'un d'eux à l'hôpital après une overdose. « Si ce sont tes amis que tu vas voir, alors là il en est encore plus hors de question ! » Le jeune homme se dégagea fermement et rudement de l'emprise de son père. « Tu sais quoi j'en ai marre de toi et de cette situation. Merde quoi ! Je suis ton fils à la fin. Si t'as honte de moi fallait abandonner l'idée de terminer la grossesse et la laisser avorter. » Au fur et à mesure des paroles de Seth, le visage de Anton se décomposa. Il savait que dans le fond, il n'avait pas tord mais lorsqu'il avait présenté son fils aux gens de la ville, il n'avait pas une seule seconde réfléchit à ce qu'il avait dit. Maintenant, il payait les conséquences de ses paroles. « Tu pouvais critiquer ma mère en disant qu'elle avait totalement occulté mon existence de sa vie mais t'as fait pareil. Ah non excuse moi, tu m'as fait passer pour ton petit frère. Franchement, tu me dégoûtes et j'ai honte d'avoir un père tel que toi. » Après ces mots, Seth quitta la maison laissant seul son père qui ne savait pas comment réagir. Sa relation avec son fils s'était dégradée avec le temps et maintenant, ils n'arrivaient plus à communiquer sauf en gueulant et en s'insultant...

Anton n'en pouvait plus de l'ambiance chez lui. Son fils lui faisait la gueule H24 et lui n'arrivait pas à désamorcer la situation. Tout cela n'aurait pas le cas s'il n'avait pas menti en premier lieu. Il ne savait pas ce qui lui était passé par la tête et maintenant, depuis six ans, il vivait dans un mensonge. Plus d'une fois il avait essayé de dire la vérité à ses amis sans succès. Plus il attendait et plus ils seraient blessés lorsqu'il révélerait son mensonge. Il était accoudé au bar quand une bière apparut par magie devant ses yeux. Anton releva la tête et sourit à Jamie qui lui tendait sa boisson. Il l'attrapa et désigna un siège à ses côtés, siège qu'elle prit en lui rendant son sourire. « Alors qu'est-ce qui t'arrive Anton ? Je t'ai rarement vu aussi  désespéré et déprimé. Ça se passe mal avec Seth ? » « Tu ne crois pas si bien dire. Je n'ai aucune autorité sur lui, tout ça parce que je ne suis pas son père... » Un rire nerveux sortit de la bouche de Anton tandis que son éditrice lui lançait un regard désolé. Elle ne savait pas comment lui remonter le moral. Elle n'était pas très douée dans les relations humaines et encore moins lorsqu'il s'agissait de dire des choses sympas pour remonter le moral. « Allez buvons jusqu'à plus soif pour oublier nos tracas quotidiens. » C'est ce qu'ils firent et bien entendu, l'alcool aidant, ils passèrent un bon moment. Anton en bon gentleman ramena la jeune femme chez elle et alors qu'il allait  partir, il se retourna pour l'embrasser. « Excuse moi, c'était pas ce que je voulais faire. » L'espace d'un instant, il avait oublié que Jamie était mariée et qu'elle était enceinte de son mari... Il s'enfuit alors en espérant que cet épisode changerait tout de sa relation avec la jeune femme.



   
fiche by plumyts


Dernière édition par Anton S. Bowman le Lun 9 Mar - 23:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN REBELLE
avatar
△ MIROIR : Ashton Irwin
△ LETTRES ENVOYÉES : 199
△ POINTS : 1137
△ VALISES POSÉES LE : 12/09/2014
△ PSEUDO : Bittersweet
△ CRÉDITS : Ava: ©anaëlle; Signa: ©anaëlle

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Jeu 5 Mar - 22:33

Preeeeeeeeeeeeeeeeeem's





 ok

Comment je suis trop trop contente que tu gardes finalement ce perso J'ai encore de la ressource pour t'en faire baver tu sais
Non, mais je t'aime tu sais, je sais juste mal le montrer



Bon courage pour le remaniement de ta fichounette

_________________

See the way he walks down the street Watch the way he shuffles his feet My, he holds his head up high When he goes walking by, he's my guy And just because of that, they say He's a rebel and he'll never ever be any good He's a rebel 'cause he never ever does what he should ツ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINE REVANCHARDE
avatar
△ MIROIR : Perrie SoSweet Edwards
△ LETTRES ENVOYÉES : 480
△ POINTS : 1422
△ VALISES POSÉES LE : 03/06/2014
△ PSEUDO : Long Way Home aka Mat'
△ CRÉDITS : KORDEISM pour le vava :)

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Ven 6 Mar - 1:55

Yeahhhhh le papa *tousse* frère de Seth is back ! Ca aurait été trop bête de ne pas exploiter ce lien plus profondément ! Hâte de voir où ça mène, puis quand tu feras de la peine à Seth, mon Davy sera là pour le soutenir et pour jeter des oeufs sur ta caisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Sam 7 Mar - 11:35

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
△ MIROIR : Jamie Dornan.
△ LETTRES ENVOYÉES : 204
△ POINTS : 877
△ VALISES POSÉES LE : 27/08/2014
△ PSEUDO : bloodstream.
△ CRÉDITS : KORDEISM & tumblr.

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Lun 9 Mar - 23:28

Merci à vous

SETH : Tu rentres de suite à la maison sinon, t'es privé de sortie jusqu'à la fin de tes jours .

HAYDEN : Laisse ma caisse tranquille . Les oeufs c'est difficile à laver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN REBELLE
avatar
△ MIROIR : Ashton Irwin
△ LETTRES ENVOYÉES : 199
△ POINTS : 1137
△ VALISES POSÉES LE : 12/09/2014
△ PSEUDO : Bittersweet
△ CRÉDITS : Ava: ©anaëlle; Signa: ©anaëlle

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Mar 10 Mar - 0:44


félicitations, tu rejoins notre folle communauté !

JE RENTRE SI JE VEUX !!

Et sinon, j'aime beaucoup le remaniement que tu as fais pour le perso. Bon du coup, moi va falloir que je remanie un peu ma fiche aussi, elle va plus du tout XD On peut quand même garder l'idée que Lydia est devenue une actrice connue hein ??
bref, j'adore et j'ai hâte de pouvoir continuer à te faire tourner en bourrique



Maintenant que tu es un pur habitant de Glenwood Springs, tu as plusieurs choses à faire pour bien t'intégrer. Après ta validation, certains points te seront automatiquement attribués. Par la suite, tu pourras en demander d'autres dans ce sujet. Si tu veux te créer un scénario ou rechercher des liens précis, le mieux serait de te rendre dans ce sujet. N'oublie pas d'aller recenser ton métier et de te faire un logement, ainsi qu'une fiche de liens ! Et surtout, n'oublie pas de t'amuser parmi nous, petit chou, en espérant que tu te plaises chez les fous



fiche by plumyts

_________________

See the way he walks down the street Watch the way he shuffles his feet My, he holds his head up high When he goes walking by, he's my guy And just because of that, they say He's a rebel and he'll never ever be any good He's a rebel 'cause he never ever does what he should ツ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
△ MIROIR : Jamie Dornan.
△ LETTRES ENVOYÉES : 204
△ POINTS : 877
△ VALISES POSÉES LE : 27/08/2014
△ PSEUDO : bloodstream.
△ CRÉDITS : KORDEISM & tumblr.

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Mar 10 Mar - 0:50

Oui on peut dire qu'elle est devenue une actrice connue . Mais elle porterait pas le même nom qu'eux quoi . Super si tu aimes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN REBELLE
avatar
△ MIROIR : Ashton Irwin
△ LETTRES ENVOYÉES : 199
△ POINTS : 1137
△ VALISES POSÉES LE : 12/09/2014
△ PSEUDO : Bittersweet
△ CRÉDITS : Ava: ©anaëlle; Signa: ©anaëlle

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Mar 10 Mar - 0:59

Ah ben oui du coup, puisqu'ils ont pas été mariés. Je vais avoir pas mal à changer dans ma fiche du coup Je ferais ça demain si j'ai le temps

_________________

See the way he walks down the street Watch the way he shuffles his feet My, he holds his head up high When he goes walking by, he's my guy And just because of that, they say He's a rebel and he'll never ever be any good He's a rebel 'cause he never ever does what he should ツ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
△ MIROIR : Jamie Dornan.
△ LETTRES ENVOYÉES : 204
△ POINTS : 877
△ VALISES POSÉES LE : 27/08/2014
△ PSEUDO : bloodstream.
△ CRÉDITS : KORDEISM & tumblr.

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   Mar 10 Mar - 1:51

Désolée de te faire changer . Si tu as une question n'hésite pas à me MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.   

Revenir en haut Aller en bas
 

ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» COMMENT UN HOMME CHOISIT SA FEMME
» Le Corps des Marines réfléchit à son avenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCKY MOUNTAIN EMPIRE :: La reconstruction de Glenwood Springs :: Poser ses valises... :: Welcome there !-